Partager

Un T-shirt qui allie le luxe et le Féminisme.

Aujourd’hui, la phrase “We Should All Be Feminist” est devenue virale. Tombant sous le sens, elle est une des bannières de la révolution féministe que nous vivons (ENFIN) depuis quelques années. Anecdote surprenante : le T-shirt à eu son rôle à jouer dans la prise de conscience mondiale des inégalités de genre dénoncées derrière cette phrase. C’est la fast story du T-shirt féministe.

Un traité avant d’être un T-shirt.

“We Should All Be Feminist” c’est le titre d’un essai tiré de la conférence TED, très remarquée, tenue en 2012 par Chimamanda Ngozi Adichie. Une conférence durant laquelle l’écrivaine et femme politique nigériane, observe la société dans laquelle nous vivons au regard de son expérience de femme. Elle décrypte alors les différences hommes/femmes dans les principes qui nous sont inculqués : “on dit aux jeunes filles qu’elles peuvent être ambitieuses, mais pas trop.. au risque de devenir une menace pour les hommes”. Un extrait de cette prise de parole aussi stupéfiante qu’indéniable, sera iconisé en 2014 par Beyoncé dans sa chanson “Flawless”. Un hymne à l’empowerment féminin. 

Extrait du Clip "Flawless" de Beyoncé
Source : Giphy

Une chanson, une rencontre.

En s’intégrant aux Lyrics de la superstar, la portée du déjà célèbre “We Should All Be Feminist”, va s’agrandir jusqu’à devenir mainstream. Rachele Regini, une fan de l’ancienne Destiny’s Child, va ainsi s’intéresser à l’essai. Rachele est en fait, la fille de la directrice artistique de la maison Dior, Maria Grazia Chiuri. C’est comme ça que l’idée va germer chez la styliste : transformer le titre de cet essai remarquable en un véritable slogan que chacun puisse porter et brandir comme une pancarte pendant une manifestation. Surement pas le premier mais c’est la naissance d’un t-shirt féministe. 

Source : Giphy

Pas si facile d’être un T-shirt de luxe !

Présenter un T-shirt à message comme un objet de haute couture était, encore en 2017, une idée très novatrice qui a mis du temps à être acceptée par la maison Dior. En apportant ce message féministe fort à sa collection, la créatrice cherche à détruire l’image asservissante de la femme que l’univers de la mode a souvent été accusé de véhiculer. Elle revendique un féminisme moderne qui prône la liberté des femmes quelque soit leurs choix. Le T-shirt fait débat mais ça marche. Les stars s’affichent fièrement avec leur “We Should All Be Feminist” et les contrefaçons fleurissent aux quatre coins du monde. Un manque à gagner pour la marque mais un vecteur incroyable de diffusion de ce féminisme à l’international.

Comme quoi, il y a souvent, bien plus que du coton derrière un T-shirt. Retrouvez la fast story de ce T-shirt féministe ainsi que l’histoire de la construction du féminisme moderne dans le reportage ARTE “Pop Féminisme, des militantes aux icônes Pop”

Screenshot du reportage  ARTE “Pop Féminisme, des militantes aux icônes Pop”
Sources : screenshot du reportage  ARTE “Pop Féminisme, des militantes aux icônes Pop”
Partager